blanchement

BLANCHEMENT

(blan-che-man) adv.
D'une manière propre. On doit tenir les enfants blanchement.

ÉTYMOLOGIE

  • Blanche, et le suffixe ment.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

blanchement

BLANCHEMENT. adv. D'une manière propre. Il ne se dit qu'en parlant Du linge de corps, et n'est guère usité que dans cette phrase familière, Tenir blanchement. Il faut tenir les enfants le plus blanchement qu'on peut, Il faut les changer souvent de linge.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

blanchement


BLANCHEMENT, adv. [Blancheman: 1re long. 2e e muet.] Il est peu usité. On dit plus comunément, proprement: "Catherine était mise blanchement. MARIV. — L'Acad. met ce mot; mais elle en borne l'usage à cette phrâse: "Il faut tenir les enfans le plus blanchement qu'on peut; il faut les changer souvent de linge.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788