bombement

(Mot repris de bombements)

bombement

n.m.
Fait d'être bombé : Le bombement de la chaussée la rend dangereuse pour les deux-roues convexité, renflement
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BOMBEMENT

(bon-be-man) s. m.
État de ce qui est bombé ; convexité.

ÉTYMOLOGIE

  • Bomber.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bombement

BOMBEMENT. n. m. État de ce qui est bombé.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

bombement


BOMBEMENT, s. m. BOMBER, v. act. [Bonbeman, bonbé: 1re lon. 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Bomber, c'est rendre convexe: bombement, convexité; état de ce qui est bombé: "bomber un chemin, une rûe, un ouvrage de sculptûre, d'orfévrerie, de menuiserie, etc. — v. n. "Cette menuîserie bombe: "Le bombement d'une comode.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

bombement

nom masculin bombement
Fait d'être bombé.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

bombement

bulge, camber