bon-chrétien

BON-CHRÉTIEN

(bon-kré-tiin) s. m.
Sorte de grosse poire. Au plur. Des bons-chrétiens.

REMARQUE

  • Des grammairiens ne veulent pas qu'on dise bons-chrétiens, et recommandent de dire toujours des poires de bon-chrétien. L'usage a tranché la question et permis de changer, par une ellipse, la qualification du mot poire en un substantif ; mais, comme l'ellipse peut toujours être supposée, il admet aussi des bon-chrétien.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BON-CHRÉTIEN. Ajoutez : - ÉTYM. Ce nom, d'après Caseneuve, vient de saint François de Paule, dit le bon chrétien, qui apporta ces poires d'Italie en France. Cette étymologie est confirmée par deux pièces de vers qu'on lit dans le Journal historique sur les matières du temps (Journal de Verdun, 1730, février et mars). C'est une énigme avec son explication, de laquelle il ressort que c'est Louis XI lui-même qui aurait donné à ces poires le surnom du saint, DARMESTETER, Traité de la formation des mots composés, p. 25.

bon-chrétien

BON-CHRÉTIEN. n. m. Sorte de grosse poire. Bon-chrétien d'été. Bon chrétien-d'hiver. Au pluriel, Des bons-chrétiens.