bonnetade

(Mot repris de bonnetades)

BONNETADE

(bo-ne-ta-d') s. f.
Coup de bonnet, salut. Il a vieilli.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quand il sera en jalousie et en caprice, nos bonettades le remettront-elles ? [MONT., I, 328]

ÉTYMOLOGIE

  • Bonneter.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bonnetade

BONNETADE. s. f. Coup de bonnet, salut qu'on fait en ôtant son bonnet. Il a vieilli, et ne se dit que par plaisanterie.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

bonnetade


BONNETADE, s. f. BONNETER, v. a. Ils sont du style plaisant ou ironique. Salut. Saluer bassement et avec soumission. Je ne saurais faire tant de bonetades: "Ces Messieurs veulent être sans cesse bonetés: "Je ne saurois tant les boneter.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788