bonneteur

BONNETEUR

(bo-ne-teur) s. m.
Celui qui prodigue les révérences et les compliments.
Il s'est dit particulièrement de certains filous qui, à force de civilités, tâchaient d'attirer les gens pour leur gagner leur argent.

ÉTYMOLOGIE

  • Bonneter.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    BONNETEUR. Ajoutez :
    Filou qui pratique le jeu du bonneteau.
    Voyez comme la filouterie la plus aisée, la plus expliquée par les journaux, la plus traquée par la police, la plus connue des plus naïfs (le bonneteau, par exemple), peut encore être exploitée utilement.... le bonneteur pratique d'ordinaire à la banlieue [, Gaz. des Trib. 7 fév. 1875, p. 127, 3e col.]

bonneteur

BONNETEUR. n. m. Joueur de bonneteau. Je fus suivi par un bonneteur qui voulait me gagner mon argent.

bonneteur


BONNETEUR, s. m. (St. Famil.) Filou, qui, à force de civilité, tâche d'atirer les gens pour leur gagner leur argent.