bornage

(Mot repris de bornages)

bornage

(bɔʀnaʒ)
nom masculin
action de limiter par des marques le bornage d'une propriété
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

BORNAGE

(bor-na-j') s. m.
Terme de jurisprudence. Action de planter des bornes pour marquer les limites d'une propriété rurale.
Terme de marine. Navigation faite par une embarcation jaugeant 25 tonneaux au plus avec faculté de certaines escales.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Li baillis n'a pas pooir de fere bonnage ne de vendre l'eritage son segneur et l'autrui [BEAUMANOIR, 31]

ÉTYMOLOGIE

  • Borner ; Berry, bounage.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bornage

BORNAGE. n. m. T. de Jurisprudence. Action de planter des bornes pour marquer les limites d'un champ, d'une propriété rurale. Ils sont en différend pour le bornage de leurs terres.

Action en bornage, Celle qu'un propriétaire intente à son voisin pour l'obliger au bornage de leurs propriétés contiguës.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

bornage

[bɔʀnaʒ] nm [terrain] → demarcation
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005