bouchée

bouchée

n.f.
1. Quantité d'aliments portée à la bouche en une fois : Enfant qui mange de grandes bouchées.
2. Croûte en pâte feuilletée garnie de compositions diverses : Manger des bouchées aux fruits de mer.
3. Gros bonbon de chocolat fourré.
Mettre les bouchées doubles,
aller vite : Tu vas devoir mettre les bouchées doubles si tu veux finir ce soir.
Ne faire qu'une bouchée de qqch,
l'avaler gloutonnement.
Ne faire qu'une bouchée de qqn,
le vaincre facilement.
Pour une bouchée de pain,
pour un prix dérisoire : Elle a acheté son ordinateur pour une bouchée de pain.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BOUCHÉE

(bou-chée) s. f.
Morceau qu'on met dans la bouche en une seule fois. Bouchée de pain, de viande. Par exagération. Il n'a mangé qu'une bouchée, il a mangé très peu et à la hâte. Ne faire qu'une bouchée d'un morceau, l'avaler en une seule fois ou tout au moins très vite. Il ne fit qu'une bouchée du pâté. Fig. et familièrement. Il n'en ferait qu'une bouchée, il en triompherait vite et sans peine.
Nom de différentes pâtisseries. Petites bouchées ou bouchées à la reine, très petits vol-au-vent.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Aporte mei un poi, se vels, une bouchie de pain [, Rois, 311]
  • XIIIe s.
    Novelement est acouchie, à chascun donoit sa bouchie, Mais n'avoit pas son chief covert [, Ren. 364]

ÉTYMOLOGIE

  • Bouche ; ital. boccata.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BOUCHÉE. - ÉTYM. Ajoutez : Patois langued. boucada ; ital. boccata ; d'un latin fictif buccata, de bucca, bouche.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bouchée

BOUCHÉE. n. f. Morceau d'aliment solide qu'on met dans la bouche en une seule fois. Une bouchée de pain. Une bouchée de viande. Il n'y en a qu'une bouchée.

Par exagération, Ne faire qu'une bouchée de quelque mets, Le manger avidement et promptement. On lui servit un poulet dont il ne fit qu'une bouchée. Fig. et fam., Il n'en ferait qu'une bouchée, se dit pour exprimer la Facilité avec laquelle un homme grand et fort aurait raison dans une lutte d'un adversaire beaucoup plus faible que lui.

Il se dit aussi, par extension, de Certaines pâtisseries. Bouchées à la reine.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

bouchée

Bouchée, Buccea, Bolus, l'Espagnol le dit aussi, Bocado, et l'Italien, Bocone.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

bouchée


BOUCHÉE, s. f. [2e é fer. et long, 3e e muet.] Petit morceau de quelque chôse à manger. Bouchée de pain, de viande, etc.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

bouchée

mouthful, gulp, morsel, nibble, biteביס (ז), בלע (ז), גמיעה (נ), נגיסה (נ), שלוק (ז), בִּיס, גְּמִיעָה, שָׁלוּקbonbon, hap(je), beet, hap, hapjeboccata, boccone, morsoBißухапванеkousnutíbid물린กัด (buʃe)
nom féminin
morceau qu'on avale en une fois
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

bouchée

[buʃe] nfmouthful
ne faire qu'une bouchée de (fig) → to make short work of
pour une bouchée de pain (fig) → for next to nothing
mettre les bouchées doubles (fig) → to work twice as hard
bouchées à la reine nfplchicken vol-au-vents
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005