bouler

(Mot repris de boulez)

bouler

v.i. [ de boule ]
Envoyer bouler qqn,
Fam. le repousser avec rudesse : L'actrice a envoyé bouler le journaliste qui l'attendait devant sa porte éconduire [litt.]
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

bouler


Participe passé: boulé
Gérondif: boulant

Indicatif présent
je boule
tu boules
il/elle boule
nous boulons
vous boulez
ils/elles boulent
Passé simple
je boulai
tu boulas
il/elle boula
nous boulâmes
vous boulâtes
ils/elles boulèrent
Imparfait
je boulais
tu boulais
il/elle boulait
nous boulions
vous bouliez
ils/elles boulaient
Futur
je boulerai
tu bouleras
il/elle boulera
nous boulerons
vous boulerez
ils/elles bouleront
Conditionnel présent
je boulerais
tu boulerais
il/elle boulerait
nous boulerions
vous bouleriez
ils/elles bouleraient
Subjonctif imparfait
je boulasse
tu boulasses
il/elle boulât
nous boulassions
vous boulassiez
ils/elles boulassent
Subjonctif présent
je boule
tu boules
il/elle boule
nous boulions
vous bouliez
ils/elles boulent
Impératif
boule (tu)
boulons (nous)
boulez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais boulé
tu avais boulé
il/elle avait boulé
nous avions boulé
vous aviez boulé
ils/elles avaient boulé
Futur antérieur
j'aurai boulé
tu auras boulé
il/elle aura boulé
nous aurons boulé
vous aurez boulé
ils/elles auront boulé
Passé composé
j'ai boulé
tu as boulé
il/elle a boulé
nous avons boulé
vous avez boulé
ils/elles ont boulé
Conditionnel passé
j'aurais boulé
tu aurais boulé
il/elle aurait boulé
nous aurions boulé
vous auriez boulé
ils/elles auraient boulé
Passé antérieur
j'eus boulé
tu eus boulé
il/elle eut boulé
nous eûmes boulé
vous eûtes boulé
ils/elles eurent boulé
Subjonctif passé
j'aie boulé
tu aies boulé
il/elle ait boulé
nous ayons boulé
vous ayez boulé
ils/elles aient boulé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse boulé
tu eusses boulé
il/elle eût boulé
nous eussions boulé
vous eussiez boulé
ils/elles eussent boulé
Collins French Verb Tables © HarperCollins Publishers 2011

BOULER1

(bou-lé)
V. n. Enfler son jabot, en parlant du pigeon. Se renfler, en parlant du pain.
V. a. Dans le langage populaire, bouler quelqu'un, le rouler par terre.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les glacez pelottons volans Que l'orage par les monts boule, Ne te soient durs ny violans [RONS., 547]
    Ce gros monceau qui rompt, fracasse et foule Les bois tronquez, et d'un bruit violant Sans résistance à val se va boulant [ID., 653]

ÉTYMOLOGIE

  • Boule.

BOULER2

(bou-lé) v. a.
Terme de pêche. Voy. BOUILLER 1.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bouler

BOULER. v.n. Il se dit des Pigeons qui enflent la gorge.

Dictionnaire de L'Académie française 4th Edition © 1762

bouler

Bouler, Voluere globum.

bouler

Bouler, voyez Boule.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

bouler


BOULER, v. n. En parlant des pigeons, enfler la gorge. Trév. Acad. = En parlant de plusieurs plantes, il se dit, quand étant encore fort jeunes, il se forme comme un oignon (une boule) à leurs racines. Rich. Port. "Les grains boulent.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

bouler

Bouler

bouler

Bouler

bouler

Bouler

bouler

Bouler

bouler

Bouler

bouler

[bule]
vi
envoyer bouler qn → to send sb packing >
vi
je me suis fait bouler (à un examen) → they flunked me >
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005