bouquin

(Mot repris de bouquins)
Recherches associées à bouquins: omnibus

1. bouquin

n.m. [ de bouc ]
1. Vieux bouc.
2. Lièvre ou lapin mâle.

2. bouquin

n.m. [ néerl. boeckin, petit livre ]
Fam. Livre : Le bouquin que je lis est passionnant.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BOUQUIN1

(bou-kin) s. m.
Vieux bouc. Cornet à bouquin, trompe ordinairement faite d'une corne.
Quand les voix des onagres répondent au cornet à bouquin qui appelle.... [VOLTAIRE, Babouc.]
Sentir le bouquin, exhaler une odeur de bouc.
Allez, bouquin puant, faire l'amour aux chèvres [RACAN, Berg. Lisimandre, II, 2]
Il se serait donné corps et âme à celle que la Rancune lui aurait nommée, tant le bouquin avait la conscience troublée [SCARR., Rom. com. ch. X]
Satyre, démon.
Gageons que son brodequin Nous cache un pied de bouquin [BÉRANG., Gotton.]
Terme de chasse. Vieux lièvre ; lièvre mâle ; lapin mâle.
Terme de vétérinaire. Bouquet (voy. BOUQUET 2).

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Bouquin, maladie ainsi appellée, parce que la sueur et vapeur des malades est puante comme un bouc [PARÉ, Introd. 21]
    Et partant acquierent pourriture et mauvaise odeur, comme la senteur d'un bouc ; c'est pourquoy l'on dit qu'ils sentent le bouquin ou l'espaule de mouton [ID., XVI, 39]
    Les espics sont à Cerès, Aux dieux bouquins les forès [RONS., 494]

ÉTYMOLOGIE

  • Bouc.

BOUQUIN2

(bou-kin) s. m.
Vieux livre dont on fait peu de cas.
À un si horrible spectacle (il parle de ce pâté que je fis sur son bouquin), mon sang se gela dans mes veines [P. L. COUR., I, 70]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il faut louer la peine qu'ils ont prise à escrire ce qu'ils avoient trouvé ez bouquins de leurs devanciers [DU HAILLAN, Hist. Préface]

ÉTYMOLOGIE

  • Flamand, boeckîn, petit livre ; de l'allemand Buch, livre. Étymologie préférable à celle de Génin, qui dit que bouquin a été ainsi nommé à cause de la mauvaise odeur.

BOUQUIN3

(bou-kin) s. m.
Petite pièce qui s'ajoute à une pipe et se met dans la bouche. Un bouquin d'ambre.

ÉTYMOLOGIE

  • Bouque, pour bouche.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bouquin

BOUQUIN. n. m. Vieux bouc.

Sentir le bouquin, Avoir l'odeur d'un vieux bouc.

Il se dit aussi du Lièvre, du lapin mâle.

bouquin

BOUQUIN. n. m. Sorte de trompe recourbée qui est faite ordinairement d'une corne.

Il se dit aussi d'une Maladie du museau des moutons et des chèvres. Voyez BOUQUET.

bouquin

BOUQUIN. n. m. Vieux livre dont on fait peu de cas. Feuilleter de vieux bouquins. Acheter des bouquins. Que faites-vous de ce bouquin? Il est familier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

bouquin

Un bouquin, Hoedulus.

Qui sent le bouquin, Hircosus.

bouquin

Bouquin, Cherchez Bouc.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

bouquin

nom masculin bouquin
Familier. Tout livre.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

bouquin

buck, buck‐hare, buck‐rabbit, buck-hare, buck-rabbitmannetjeshaas, mannetjeskonijn, rammelaarספר (ז), סֵפֶרSchmöker, Schwarte, Buch, Hase, Kaninchenlibreto, virkuniklo, virleporoconejo macho, liebre machoβιβλίο, κιτάπιlibroКнигаKnihaBogKirjaBokหนังสือ (bukɛ̃)
nom masculin
livre
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

bouquin

[bukɛ̃] nmbook
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005