bourrelier

(Mot repris de bourreliers)

bourrelier, ère

n. [ de l'anc. fr. bourrel, collier d'une bête de trait ]
Personne qui fabrique et vend des pièces de harnais pour animaux de trait et des articles de cuir ; sellier.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BOURRELIER

(bou-re-lié) s. m.
Ouvrier qui fait et vend des harnais.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quiconques veut estre boureliers à Paris, c'est à savoir feseres de coliers de cheval, estre le puet franchement, de quelque terre et de quelque païs qu'il soit [, Liv. des mét. 220]

ÉTYMOLOGIE

  • Ancien français bourrel, amas de bourre (voy. BOURRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BOURRELIER. - ÉTYM. Ajoutez : Il y a eu une forme picarde singulière, gorrellier : XVe s.
    Le mestier des gorrelliers, [, Rec. des monum. inédits de l'hist. du tiers état, t. IV, p. 261]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bourrelier

BOURRELIER. n. m. Celui qui fait les harnais des chevaux et des bêtes de somme.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

bourrelier

Bourrelier, qui fait les colliers des chevaux, Helciarius. Il vient de Bourre, quod helciis insarciat tomentum.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Traductions

bourrelier

רצען (ז)

bourrelier

sellaio