boutoir

Recherches associées à boutoir: mièvreries

boutoir

n.m.
Ensemble formé par le groin et les canines du sanglier.
Coup de boutoir,
attaque violente ; propos brusque et blessant.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BOUTOIR

(bou-toir) s. m.
Outil de corroyeur et de maréchal.
Groin du sanglier. Fig. Coup de boutoir, attaque soudaine, parole dure.
La patience [de Maisons] fut inaltérable aux coups de boutoir que mon impatience porta souvent sur les présidents et leurs usurpations [SAINT-SIMON, 377, 99]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Boutoir [engin de pêche] [DU CANGE, boutoir.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bouter.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

boutoir

BOUTOIR. n. m. Partie supérieure du groin avec laquelle le sanglier et le porc fouissent la terre. Le sanglier lui donna un coup de boutoir.

Fig. et fam., Coup de boutoir, Trait d'humeur, propos dur, inattendu, qui blesse. C'est un homme brusque et capricieux; il vous donnera quelque coup de boutoir.

Il se dit aussi de l'Instrument avec lequel les maréchaux ferrants enlèvent la corne superflue du pied d'un cheval avant de le ferrer.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

boutoir


BOUTOIR, s. m. [Bou-toar: 2e dout.] 1°. Instrument avec lequel les Maréchaux pârent le pied d'un cheval avant que de le ferrer. 2°. Le groin d'un sanglier: "Le sanglier lui dona un coup de boutoir.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

boutoir

חרטום חזיר (ז)

boutoir

grugno

boutoir

[butwaʀ] nm
coup de boutoir (= choc) → impact (= attaque) → battering
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005