bramer

(Mot repris de bramés)

bramer

v.i. [ du prov. bramar, braire ]
Crier, en parlant du cerf et du daim.

bramer

(bʀame)
verbe intransitif
cerf pousser un cri Le cerf brame.

bramer


Participe passé: bramé
Gérondif: bramant

Indicatif présent
je brame
tu brames
il/elle brame
nous bramons
vous bramez
ils/elles brament
Passé simple
je bramai
tu bramas
il/elle brama
nous bramâmes
vous bramâtes
ils/elles bramèrent
Imparfait
je bramais
tu bramais
il/elle bramait
nous bramions
vous bramiez
ils/elles bramaient
Futur
je bramerai
tu brameras
il/elle bramera
nous bramerons
vous bramerez
ils/elles brameront
Conditionnel présent
je bramerais
tu bramerais
il/elle bramerait
nous bramerions
vous brameriez
ils/elles brameraient
Subjonctif imparfait
je bramasse
tu bramasses
il/elle bramât
nous bramassions
vous bramassiez
ils/elles bramassent
Subjonctif présent
je brame
tu brames
il/elle brame
nous bramions
vous bramiez
ils/elles brament
Impératif
brame (tu)
bramons (nous)
bramez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais bramé
tu avais bramé
il/elle avait bramé
nous avions bramé
vous aviez bramé
ils/elles avaient bramé
Futur antérieur
j'aurai bramé
tu auras bramé
il/elle aura bramé
nous aurons bramé
vous aurez bramé
ils/elles auront bramé
Passé composé
j'ai bramé
tu as bramé
il/elle a bramé
nous avons bramé
vous avez bramé
ils/elles ont bramé
Conditionnel passé
j'aurais bramé
tu aurais bramé
il/elle aurait bramé
nous aurions bramé
vous auriez bramé
ils/elles auraient bramé
Passé antérieur
j'eus bramé
tu eus bramé
il/elle eut bramé
nous eûmes bramé
vous eûtes bramé
ils/elles eurent bramé
Subjonctif passé
j'aie bramé
tu aies bramé
il/elle ait bramé
nous ayons bramé
vous ayez bramé
ils/elles aient bramé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse bramé
tu eusses bramé
il/elle eût bramé
nous eussions bramé
vous eussiez bramé
ils/elles eussent bramé

BRAMER

(brâ-mé) v. n.
Crier, en parlant du cerf.
Dans ce val solitaire et sombre, Ce cerf qui brame au bruit de l'eau [THÉOPHILE, Œuvres, 1re partie, p. 149, dans LACURNE SAINTE-PALAYE]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le plus grand des elephans estoit cheut de travers tout au beau milieu de la porte, où il bramoit et empeschoit de sortir ceulx qui vouloient reculer en arriere [AMYOT, Pyrrhus, 75]
    Nous voyons le cerf estant en rut bramer et crier après les biches [PARÉ, XVIII, 3]
    Begayans de voix, et bramans comme asnes, puis hennissans ainsi que chevaux [ID., XXIII, 44]
    Ils brament comme les cerfs, ils brayent comme les asnes [ID., Animaux, 25]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, bermer, bremer, crier très fort ; génev. bramer, crier, hurler ; bourguig. braimai, crier ; provenç. et espagn. bramar, crier ; ital. bramare ; pays de Coire, brammar ; du germanique : ancien haut allem. breman ; hollandais, bremmen, mugir. Marot a dit bramer en parlant des bœufs, I, 318, et d'autres écrivains en parlant d'autres animaux.

bramer

BRAMER. v intr. Il se dit du Cerf qui pousse le cri particulier à son espèce.

bramer

Bramer, C'est crier enormément. Il vient de bramô, id est, resono, fremo, in vocem erumpo. Le Languedoc et nations adjacentes en usent ordinairement, disans Bramar, qu'ils attribuent proprement au braire des Asnes, et par metaphore à tout cry hautain. l'Espagnol en use aussi pour crier, disant bramar et bramido. Mais l'Italien en use pour desirer et desir, bramar et brama.

bramer


BRAMER, v. n. Au propre, il se dit du cri du cerf. Au figuré familier, il signifie crier, braire. "À~ force de bramer, il s'enrouoit quelquefois. Linguet. L' Acad. ne le met qu'au propre.

Synonymes et Contraires

bramer

verbe bramer
Populaire. Crier, pleurer fort.
Traductions

bramer

mahnen

bramer

bramar

bramer

[bʀɑme] vi
[cerf] → to bell
[personne] → to wail