brandevin

BRANDEVIN

(bran-de-vin) s. m.
Eau-de-vie de vin.
Encore eût-il fallu qu'il [le bourreau] eût été ivre de brandevin [VOLT., Dial. XXIV, 3]

ÉTYMOLOGIE

  • Allem. Branntwein, de brennen, brûler (voy. BRANDON), et Wein, vin (voy. VIN).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

brandevin

BRANDEVIN. n. m. Eau-de-vie de vin.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

brandevin


BRANDEVIN, s. m. BRANDEVINIER, s. m. [2e e muet, 4e é ferm. et dout. au 2d; vi-nié.] Brandevin est un terme emprunté de l'allemand pour signifier de l'eau-de-vie. C'est comme qui dirait, bran de vin, comme on dit bran de son; avec la diférence que bran est ce qu'il y a de plus grossier, et que le brandevin, ou l'eau de vie, est ce qu'il y a de plus spiritueux dans le vin. — BRANDEVINIER est celui, qui vend et qui crie du brandevin dans un camp, dans une garnison. — On dit aussi, Brandevinière, de celle qui fait ce métier.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788