braser

(Mot repris de brasées)

braser

v.t. [ de braise ]
Assembler deux pièces métalliques par brasure.

braser


Participe passé: brasé
Gérondif: brasant

Indicatif présent
je brase
tu brases
il/elle brase
nous brasons
vous brasez
ils/elles brasent
Passé simple
je brasai
tu brasas
il/elle brasa
nous brasâmes
vous brasâtes
ils/elles brasèrent
Imparfait
je brasais
tu brasais
il/elle brasait
nous brasions
vous brasiez
ils/elles brasaient
Futur
je braserai
tu braseras
il/elle brasera
nous braserons
vous braserez
ils/elles braseront
Conditionnel présent
je braserais
tu braserais
il/elle braserait
nous braserions
vous braseriez
ils/elles braseraient
Subjonctif imparfait
je brasasse
tu brasasses
il/elle brasât
nous brasassions
vous brasassiez
ils/elles brasassent
Subjonctif présent
je brase
tu brases
il/elle brase
nous brasions
vous brasiez
ils/elles brasent
Impératif
brase (tu)
brasons (nous)
brasez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais brasé
tu avais brasé
il/elle avait brasé
nous avions brasé
vous aviez brasé
ils/elles avaient brasé
Futur antérieur
j'aurai brasé
tu auras brasé
il/elle aura brasé
nous aurons brasé
vous aurez brasé
ils/elles auront brasé
Passé composé
j'ai brasé
tu as brasé
il/elle a brasé
nous avons brasé
vous avez brasé
ils/elles ont brasé
Conditionnel passé
j'aurais brasé
tu aurais brasé
il/elle aurait brasé
nous aurions brasé
vous auriez brasé
ils/elles auraient brasé
Passé antérieur
j'eus brasé
tu eus brasé
il/elle eut brasé
nous eûmes brasé
vous eûtes brasé
ils/elles eurent brasé
Subjonctif passé
j'aie brasé
tu aies brasé
il/elle ait brasé
nous ayons brasé
vous ayez brasé
ils/elles aient brasé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse brasé
tu eusses brasé
il/elle eût brasé
nous eussions brasé
vous eussiez brasé
ils/elles eussent brasé

BRASER1

(bra-zé) v. a.
Joindre deux pièces de fer, d'acier ou de cuivre l'une avec l'autre par une soudure particulière où entre du borax, et que l'on fait fondre sur un brasier ardent.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Ainsi fu la cité brasée Et destruite et essilliée [, Brut dans LACURNE SAINTE-PALAYE]
  • XVIe s.
    Moy trop heureux qui, vivant dans la flame De Cupidon, suis consommé et ars, Sentant braser dedans mon corps une ame Par un doux ris, par de friands regards [PASQUIER, Menophile, p. 75, dans LACURNE SAINTE-PALAYE]

ÉTYMOLOGIE

  • Anc. scandin. brasa, souder (voy. BRAISE) : ainsi dit parce que le feu, le brasier, la braise sont employés dans la soudure. Braser, dans l'ancien français, signifiait brûler.

BRASER2

(bra-zé) v. a.
Terme de salines. Casser la croûte de sel qui se forme dans les marais salants.

braser

BRASER. v. tr. T. d'Arts. Constituer une pièce unique par la soudure au feu de plusieurs pièces. Braser un fusil, un canon. Ce canon de fusil a été mal brasé.

Il signifie aussi intransitivement Se fendiller par l'effet de la cristallisation en parlant de la croûte de sel des marais salants.

Traductions