brasse

brasse

n.f. [ lat. brachia, étendue des deux bras ]
Nage sur le ventre où les mouvements des bras et des jambes sont symétriques.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BRASSE

(bra-s') s. f.
Mesure qu'on prend avec les deux bras étendus, c'est-à-dire d'un bout à l'autre, et qui passe à peu près pour celle de cinq pieds anciens ou 1m 62 ; on l'appelait aussi pas géométrique, valant deux pas ordinaires.
Un chapelet.... Long d'une brasse et gros outre mesure [LA FONT., Herm.]
Combien de brasses doit avoir notre ligne ? [J. J. ROUSS., Ém. II]
Terme de marine. Mesure de cinq pieds.
Nous donnâmes fond par six brasses [CHATEAUB., Itin. II, 18]
On vient mouiller à telle brasse que l'on veut [ID., ib. III, 111]
Les plus grandes profondeurs où les plongeurs puissent descendre, qui sont de vingt brasses [BUFF., Théor. de la terre, 2e discours.]
Être sur les brasses, être sûr d'avoir fond.
Pain de brasse, fort grand pain de 20 à 25 livres.
Brasse, d'après l'Académie, manière de nager dans laquelle on tire les bras alternativement hors de l'eau, les ramenant, alternativement aussi, auprès du corps ; mais, d'après plusieurs gymnastes, manière de nager qui consiste à mettre les mains réunies sous le menton, les coudes près du corps, les jambes repliées et les pieds placés de manière à pouvoir être lancés à droite et à gauche ; puis allonger vigoureusement les bras en avant, en donnant simultanément deux forts coups de pieds à droite et à gauche ; et, finalement, ramener les pieds et les mains à la première position ; dans ce dernier sens, on dit : faire une brasse. Il sait à peine nager, il ne fait que deux ou trois brasses. Dans le sens de l'Académie, on dit, à Paris : la coupe ; nager à la coupe.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Li reis a pris Tierri entre sa brace [, Ch. de Rol. CCLXXXIX]
    Sanglant [il] en a et l'haubert et la brace [, ib. CIII]
  • XIIe s.
    Des champions chascuns a brace fiere ; Bien s'entrefierent et devant et derriere [, R. de Cambrai, 198]
  • XIIIe s.
    Mes une grant borse pesans, Toute farsie de besans, Se la veoit saillir en place, Tost i corroit à plaine brace [, la Rose, 8390]
    Calabre vint encontre sa mere la senée ; Contre le roi [elle] ala lie, brace levée [, Ch. d'Ant. I, 654]
  • XIVe s.
    Li rois de Bel-Marin li fait belle assemblée, Et li baille son filz à la brace quarrée [, Guesclin. 15507]
  • XVe s.
    Si deux parois de plastre fussent à une brasse l'une près de l'autre, à force de bras et de jambes il monteit tout au plus hault, sans cheoir au monter ne au devaler [, Bouciq. I, ch. VI]
  • XVIe s.
    Jà de la mer la fureur à grans brasses Avoit couvert et mottes et terrasses [MAROT, IV, 28]
    Un puits profond de cent brasses [PARÉ, XXIV, 3]
    Le monarchique loge le roy quelques brasses au dessus de dieu [MONT., IV, 30]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, brache ; provenç. brassa ; espagn. braza ; portug. braça. L'étymologie est brachia, pluriel de brachium, brasse signifiant proprement, dans l'ancien français, les deux bras ; les pluriels neutres ont donné au vieux français plusieurs noms collectifs du féminin, par exemple aumaille, d'animalia, merveille, de mirabilia.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

brasse

BRASSE. n. f. T. de Marine. Unité de mesure de la profondeur de la mer. La brasse marine est de 1 m. 62. Les lignes de sonde qui servent à indiquer la profondeur de l'eau sont divisées en brasses. La sonde donnait vingt brasses d'eau.

En termes de Natation, il désigne l'Espace parcouru dans l'eau par le nageur à chaque déploiement des bras et coup de jarret. Nager à la brasse, Nager en étendant, au-dessus de l'eau, les bras l'un après l'autre.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

brasse


BRASSE, s. f. [Brace: 1re brève, 2e e muet.] Mesûre de la longueur des deux brâs étendus, qui est ordinairement de six pieds. On parle beaucoup de cette mesûre dans les Relations des Voyages sur Mer: "Il y avait tant de brasses d'eau, tant de brasses de profondeur.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

brasse

breaststroke, fathom, strokeשחיית חזה (נ)schoolslagالسِباحَة على الصَدْرprsabrystsvømningBrustschwimmenπρόσθιοbrazarintauintiprsno plivanjenuoto a rana平泳ぎ평영brystsvømmingstyl klasycznyestilo bruços, nado de peitoбрассbröstsimการว่ายน้ำท่าผีเสื้อkelebekkiểu bơi ếch蛙泳Бруст蛙泳 (bʀas)
nom féminin
nage qui se pratique sur le ventre nager la brasse
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

brasse

[bʀas] nf
(= nage) → breaststroke
nager la brasse → to do the breaststroke
(= mesure) → fathom
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005