brillement

Recherches associées à brillement: brillamment, bruyamment, élégamment, prudemment, sagement

BRILLEMENT

(bri-lle-man, ll mouillées, et non bri-ye-man) s. m.
État de ce qui brille.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Brillement [OUDIN, COTGRAVE.]

ÉTYMOLOGIE

  • Briller.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • BRILLEMENT. Ajoutez :
    La vie où vous êtes, pour ce qu'elle est frappée d'un brillement extérieur, donne incontinent une ombre épaisse à ceux qui s'y arrêtent [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]
    âme vraiment solide et bâtie sur la pierre ; âme d'autant plus à estimer qu'il ne paraît rien en elle de ces brillements qui flattent les sens des hommes ! [SAINT-CYRAN, dans SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. I, p. 131, 3e édit.]
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

brillement

Brillement, tel rayonnement ou estincellement, Radiatio.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606