brindille

brindille

n.f.
Branche très mince et légère ; morceau de branche sèche : Ramasse des brindilles pour allumer le feu.

BRINDILLE

(brin-di-ll, ll mouillées) s. f.
Petite branche. Terme de jardinier. Branche à fruit, mince et courte.
S. f. plur.Terme de tapissier. Ornement fait sur papier du même fond.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Des bringettes de fou [hêtre] [, Modus, f° CXXI, verso]
  • XVIe s.
    Et comme on voit les espics tronçonnez, Cassez, froissez en brindelles menues [R. BELLEAU, Bergeries, t. I, p. 104, verso, dans LACURNE SAINTE-PALAYE]

ÉTYMOLOGIE

  • Brin. Cependant il y a dans l'ancien français brondille, et dans le provençal brondelh, qui viennent de bronde, branchage, et qui expliqueraient sans peine le d de brindilles.

brindille

BRINDILLE. n. f. Branche d'arbre mince et courte.
Traductions

brindille

twig, stick, sprigזרד (ז), יונקת (נ), שריג (ז)takje, twijgje, rijs, twijgvětvičkakvistZweigκλαδἁκι, κλαδάκιramitavarpukvistur, sprekramoscello, brocco, fuscello, steccokvistgraveto, raminhoветочка, сучокratolesťkvistince dal (bʀɛ̃dij)
nom féminin
petite branche

brindille

[bʀɛ̃dij] nftwig