brindille

brindille

n.f.
Branche très mince et légère ; morceau de branche sèche : Ramasse des brindilles pour allumer le feu.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BRINDILLE

(brin-di-ll, ll mouillées) s. f.
Petite branche. Terme de jardinier. Branche à fruit, mince et courte.
S. f. plur.Terme de tapissier. Ornement fait sur papier du même fond.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Des bringettes de fou [hêtre] [, Modus, f° CXXI, verso]
  • XVIe s.
    Et comme on voit les espics tronçonnez, Cassez, froissez en brindelles menues [R. BELLEAU, Bergeries, t. I, p. 104, verso, dans LACURNE SAINTE-PALAYE]

ÉTYMOLOGIE

  • Brin. Cependant il y a dans l'ancien français brondille, et dans le provençal brondelh, qui viennent de bronde, branchage, et qui expliqueraient sans peine le d de brindilles.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

brindille

BRINDILLE. n. f. Branche d'arbre mince et courte.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

brindille

twig, stick, sprigזרד (ז), יונקת (נ), שריג (ז)takje, twijgje, rijs, twijgvětvičkakvistZweigκλαδἁκι, κλαδάκιramitavarpukvistur, sprekramoscello, brocco, fuscello, steccokvistgraveto, raminhoветочка, сучокratolesťkvistince dal (bʀɛ̃dij)
nom féminin
petite branche
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

brindille

[bʀɛ̃dij] nftwig
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005