brochant

BROCHANT

(bro-chan)
Voy. BROCHER.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

brochant

BROCHANT. adj. Voyez BROCHER.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

brochant


BROCHANT, adj. indéclinable. Il se dit au propre, en termes d'Armoirie, des pièces qui passent toutes entières d'un côté de l'écu à l'aûtre, en couvrant une partie des aûtres pièces, dont l'écu est chargé: "Les anciens Ducs de Bourbon portoient de France à la bande brochant sur le tout. — Au fig. c'est comme si l'on disait, sur-tout, par-dessus tout. = Marivaux dit, qui brochoit, pour brochant: "Le tout ensemble lui faisoit une physionomie piquante et spirituelle, mais fripone, de laquelle on se méfioit d'abord, à cause de ce je ne sais quoi de rusé qui brochoit sur tout. Il falait du-moins dire, qui brochoit sur le tout. Ainsi le veut l'usage.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788