brou

brou

n.m. [ de brout, pousse verte ]
Enveloppe verte des fruits à écale : Enlever le brou des amandes.
Brou de noix,
liquide brun tiré du brou de la noix : Le brou de noix est utilisé en ébénisterie pour teinter le bois.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BROU

(brou) s. m.
Enveloppe verte de la noix. En termes de botanique, nom de tout sarcocarpe plutôt coriace que charnu, tel que celui de l'amandier. Brou de noix ou ratafia de brou de noix, liqueur stomachique faite d'eau-de-vie où on a fait macérer du brou de noix et du sucre.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Que nulz ne teigne en saine de broust [DU CANGE, brustum.]

ÉTYMOLOGIE

  • L'orthographe broust rapproche ce mot de brout (voy. BROUT), en tant que chose verte.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

brou

BROU. n. m. Écale, enveloppe verte des noix, des noisettes, des amandes. Le brou des noix sert à divers usages selon qu'il est préparé. Des noix confites avec leur brou.

Ratafia de brou de noix ou Brou de noix, Liqueur faite avec du brou de noix.

Il signifie aussi Couleur qu'on extrait des écales de noix. Passer un plancher au brou de noix.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

brou

Brou de noix, forte rectius, Brouil, car il brouille les doigts, Guliocae, summum est ac viride, putamen iuglandis, vt Festus ait.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

brou


BROU. Voy. BROUT.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

brou

casca

brou

قشر

brou

обвивка

brou

[bʀu] nm
brou de noix (pour bois)walnut stain (= liqueur) → walnut liqueur
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005