brouet

Recherches associées à brouet: besogne, chichement

brouet

n.m. [ haut all. brod, bouillon ]
Litt. Aliment liquide ; bouillon, potage.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BROUET

(brou-è ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel l's se lie : des brou-è-z épais ; brouets rime avec traits, succès, paix) s. m.
Aliment liquide ou à peu près liquide, fait d'ordinaire avec le bouillon.
Le régal fut petit.... Le galant, pour toute besogne, Avait un brouet clair ; il vivait chichement ; Ce brouet fut par lui servi sur une assiette [LA FONT., Fab. I, 18]
.... On plante un grand potage ; Le brouet était maigre, et n'est Nostradamus Qui, l'astrolabe en main, ne demeurât camus, S'il y pensait trouver une étoile de graisse [RÉGNIER, Sat. X]
Quelquefois, par mépris, mauvais potage. Quel brouet nous sert-on là !
Brouet noir, mets simple et grossier des anciens Spartiates.
Je préfère au brouet noir la mémoire du seul poëte que Lacédémone ait produit [CHATEAUB., Itin. 106]
Bouillon qu'on portait autrefois aux femmes en couches, et aux nouvelles mariées le lendemain de leurs noces, et qui était fait d'œufs, de lait et de sucre. Le brouet de l'accouchée.

PROVERBE

    Cela s'en est allé en brouet d'andouille, c'est-à-dire est venu à néant, n'a abouti à rien.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et bien se gart qu'ele ne moille Ses dois en broez jusqu'as jointes [, la Rose, 13613]
  • XVe s.
    Bon vin [ils] ont souvent embrochez [en perce], Saulces, brouetz et gras poissons [VILLON, Grand Testam.]
    Après sept heures du vespre, que l'en a acoustumé de faire et manger le brouet de l'espousée [DU CANGE, brodum.]
  • XVIe s.
    Des pruneaux cuits avec leur brouet [jus] [O. DE SERRES, 442]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de l'ancien français, breu, bouillon ; provenç. bro ; espagn. brodio ; ital. brodo et broda ; bas-lat. brodium, brodum ; angl. broth ; du celtique : bas-bret. berô ou berv, bouillon ; irland. broth ; gaél. brod ; ou de l'ancien haut allemand brod ; anglo-sax. brodh ; car ici, comme en plusieurs autres cas, le celtique et l'allemand se rencontrent.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

brouet

BROUET. n. m. Sorte de mauvais ragoût.

Brouet noir, Mets simple et grossier des anciens Spartiates.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

brouet

Brouet qui n'est point exquis, Ius, iuris.

Engloutir du pain mouillé au broüet du jour de devant, Vorare panem ex iure hesterno.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

brouet


BROUET; s. m. [Brou-è, 2e è moy.] Espèce de bouillon au lait et au sucre: "Le brouet de l'épousée, de l'accouchée. Il ne se dit que dans ces deux phrâses. — On dit, proverbialement, de ce qui n'a pas réussi et n'a abouti à rien, que tout s'en est allé en brouet d'andouilles.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

brouet

broth