bruiner

(Mot repris de bruinaient)

bruiner

v. impers.
Tomber, en parlant de la bruine : Cette nuit, il a bruiné brouillasser
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

bruiner


Participe passé: bruiné

Indicatif présent
il bruine
Passé simple
il bruina
Imparfait
il bruinait
Futur
il bruinera
Conditionnel présent
il bruinerait
Subjonctif imparfait
il bruinât
Subjonctif présent
il bruine
Impératif
Plus-que-parfait
il avait bruiné
Futur antérieur
il aura bruiné
Passé composé
il a bruiné
Conditionnel passé
il aurait bruiné
Passé antérieur
il eut bruiné
Subjonctif passé
il ait bruiné
Subjonctif plus-que-parfait
il eût bruiné
Collins French Verb Tables © HarperCollins Publishers 2011

BRUINER

(bru-i-né) v. impers.
Il se dit de la bruine qui tombe. Il bruine, il a bruiné toute la matinée. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Friteaux bruinés [saupoudrés] de sucre candy [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Bruine ; wallon, brouhiner ; namurois, bruhiner, bruwiner ; rouchi, bruèner.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bruiner

BRUINER. v. impers. Faire de la bruine. Il bruine. Il ne pleut pas bien fort, il ne fait que bruiner.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

bruiner

motregenen, druppelendrizzlepiovigginare (bʀɥine)
verbe impersonnel
tomber en pluie fine Il bruine depuis deux jours.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

bruiner

[bʀɥine] vb impers
il bruine → it's drizzling
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005