brume

brume

n.f. [ lat. bruma, solstice d'hiver ]
1. Brouillard léger : La brume matinale.
2. Litt. État confus ; manque de clarté de la pensée : Les brumes de l'alcool.
3. Brouillard de mer : Banc de brume.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

BRUME

(bru-m') s. f.
Brouillard, surtout en parlant des brouillards de mer. Les brumes épaisses qui règnent dans les mers des régions arctiques.
Toujours plane une brume Sur cette mer.... [V. HUGO, Orient. 1]
Brume sèche, brouillard qui ne dépose aucune humidité. Fig. et poétiquement.
Si quelque brume obscurcit votre aurore, Leur disait-on, attendez le soleil [BÉRANG., Suicide.]

PROVERBE

    Dans la brume tout le monde est pilote, c'est-à-dire, quand personne n'en sait plus que les autres, personne ne peut prendre la direction, et aussi dans le désordre tout le monde ordonne.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Si que ces tempestes cesserent, Mais tels brumes i engendrerent, Telz ordures et telz fumées, Qui ne furent gueres amées [MACHAULT, p. 72]
  • XVIe s.
    Sept jours devant et sept jours après brume [le solstice d'hiver], jamais n'y ha sus mer tempeste [RABEL., dans LACURNE SAINTE-PALAYE]
    Cela estoit au temps de la brume, environ le quatorzieme decembre, au solstice hyvernal, lorsque le soleil est au tropic du capricorne [, Alector, roman, p. 75, dans LACURNE SAINTE-PALAYE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. bruma ; catal. broma ; espagn. et ital. bruma ; walaque, brumë, givre ; bas-bret. brumen, brouillard ; de bruma, solstice d'hiver, hiver (les étymologistes latins tirent bruma de brevissuma, brev-u-ma, le jour le plus court). On conçoit comment bruma, l'hiver, a donné son nom à la brume. Déjà dans les Gloses d'Isidore brumosus se trouve avec le sens de pluvieux.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

brume

BRUME. n. f. Brouillard. Il se dit surtout des Brouillards qu'on observe sur la mer. Brume épaisse. Les ennemis se retirèrent à la faveur d'une brume qui survint.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

brume

Brume, Bruma, C'est le plus court jour d'hyver.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

brume


BRUME, s. f. BRUMEUX, EUSE, adj. Termes de Marine. Brume est un brouillard épais. Brumeux se dit d'un temps de brouillard. "La brume nous empêcha de voir les énemis. "Le temps très-brumeux ne nous permettoit pas d'aler chercher la baie. Journ. de Gen.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

brume

nom féminin brume
Brouillard léger.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

brume

mist, haze, fogאובך (ז), ערפל (ז), ערפל קל (ז), אֹבֶךְ, עֲרָפֶלmist, nevelbromaNebel, brev-u-ma, bruma, Dunst, hiver, jour le plus court), solstice d’hiver, Sprühnebel, leichter Nebelbruma, neblinafoschia, bruma, caligine, nebbiadis, skodde, tåkeмгла, дымкаضَبَابٌmlhatågeκαταχνιάusvaizmaglicaもや안개mgiełkanévoadimmaหมอกsissương mù薄雾мъгла (bʀym)
nom féminin
fines gouttes d'eau dans l'air
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

brume

[bʀym] nfmist
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005