bullé

bulle

BULLE. n. f. Globule rempli d'air qui s'élève quelquefois à la surface des eaux, qui se forme sur les liquides en ébullition ou en fermentation, etc. Bulle d'eau. Bulle d'air. L'eau se couvrit de bulles.

Bulle d'air signifie aussi Petite quantité d'air qui reste enfermée dans une matière jetée en fonte ou coulée. Les bulles d'air sont une imperfection dans les glaces.

Bulle de savon, Petit globe transparent et rempli d'air qu'on forme en soufflant dans un chalumeau trempé dans de l'eau de savon et qui s'élève et voltige en se nuançant de couleurs brillantes. Les enfants s'amusent à faire des bulles de savon. La bulle a crevé en l'air.

En termes d'Antiquité romaine, il désigne une Petite boule d'or, d'argent, ou d'autre métal, que portaient au cou les jeunes patriciens de Rome jusqu'à l'âge de dix-sept ans.

Il se dit aussi du Sceau de plomb que l'on met au bas de certaines lettres des papes, et, par extension, de Ces lettres mêmes. Il désigne ordinairement, dans ce sens, une Constitution générale. Fulminer, publier une bulle. La bulle du jubilé. La bulle Unigenitus.

Il s'est dit du Sceau des papes, empereurs, princes au moyen âge.

Il s'est dit aussi des Constitutions de quelques empereurs. La bulle d'or, La constitution de l'empereur Charles IV, qui réglait, entre autres choses, la forme de l'élection des empereurs d'Allemagne.

Fig., Papier bulle, Papier légèrement jaunâtre employé pour les paquetages ou pour certaines impressions ou écritures.

bulle

Bulle, f. penac. Est un mot approprié à certaine espece de lettres du Pape. Diploma Pontificium, Il vient du Grec, boulê, Lequel en langage Aeolique est prononcé bulê, comme dit Lactance au premier livre, Et signifie conseil, consultation et decret. Les Secretaires du saint Siege la nomment en terminaison Latine, Bulla. C'est une expedition Pontificale, ou lettres du Pape, par ordonnance et decret du saint Siege.

Docteur ou Chevalier fait par Bulle, qu'on peut dire Docteur ou Chevalier Bulletin. Codicillaris aut diplomatarius Doctor ac Eques.

Bulles du propre mouvement du Pape, Oblatiua summi Pontificis. B. ex Arist. Spontanea diplomata.

bullé


BULLÉ, ÉE, adj. [2e é fer. long au 2d.] Il se dit, 1°. d'une expédition en forme authentique: Expédition, commission bullée. = 2°. D'un bénéfice, dont les provisions ne s'expédient à Rome qu'en forme de bulles. "Ce Prieuré est bullé, n'est pas bullé. = 3°. D'un Éclésiastique qui a reçu ses bulles. Il est bullé; il n'est pas encôre bullé.