bure

(Mot repris de bures)

bure

n.f. [ du lat. burra, bourre ]
1. Grosse étoffe de laine brune.
2. Vêtement fait de cette étoffe : La bure du moine.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

bure

(byʀ)
nom féminin
tissu de laine grossière la robe de bure des moines
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

BURE1

(bu-r') s. f.
Grosse étoffe de laine.
Je sens bien qu'elle a voulu prendre un rôle tout neuf ; mais, quand on prend un habit neuf, il ne faut pas le prendre de bure [VOLT., Lettre d'Argental, 22 oct. 1766]
Quelquefois la Mort se pare des lambeaux de la pourpre ou de la bure dont elle a dépouillé le riche et l'indigent [CHATEAUB., Mart. 263]
Mettre un manteau de bure, Vieil ami de vingt ans [BÉRANG., Rog. B.]
Fig. N'avoir ni bure, ni buron, ne rien posséder.

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. bura. On rattache ce mot à un adjectif qui veut dire d'un brun foncé : anc. franç. buire (cil li done une cape buire, Guill. d'Anglet. p. 104. Un Sarazin du lignage buiron, Roncisv. p. 120) ; ital. bujo, sombre ; lomb. buro. D'après Diez, les formes bujo et buire ne peuvent se rapporter qu'à un adjectif latin bureus, burius, qui sera un dérivé du latin burrus, roux (lequel vient du mot grec signifiant roux). Le changement de sens dans les noms de couleur est très fréquent et ne fait pas ici difficulté.

BURE2

(bu-r') s. f.
Puits profond dans une mine.

ÉTYMOLOGIE

  • Allem. bohren, percer (voy. BURIN).

BURE3

(bu-r') s. f.
Partie supérieure d'un fourneau de forge.

ÉTYMOLOGIE

  • Le même que buire ?

BURE4

(bu-r') s. f.
Terme de pêche (voy.BIRE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. BURE. Ajoutez :
  • Maître bure, puits d'extraction.
  • Bure aux pompes, puits d'épuisement.
  • Bure aux échelles, puits de descente.
  • Bure d'aérage, puits d'appel.

REMARQUE

  • Dans le pays wallon, on fait aussi ce mot du masculin, et alors on l'écrit bur.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

bure

BURE. n. f. Puits profond qui donne accès dans une mine.

Il se dit aussi de la Partie supérieure d'un fourneau de forge.

bure

BURE. n. f. Étoffe grossière faite de laine rousse. Robe de bure. Être vêtu de bure.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

bûre


BûRE, s. f. [1re lon. 2e e muet.] étofe grossière et de peu de prix, faite de laine, dont se vêtent les paûvres gens.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

bure

Bure

bure

Bure

bure

Bure

bure

Bure

bure

Bure

bure

[byʀ] nf (= tissu) → homespun; [habit de moine] → habit
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005