butor

(Mot repris de butors)

butor

n.m. [ du lat. butio, butor, et taurus, taureau ]
1. Oiseau échassier proche du héron, à plumage fauve tacheté de noir, nichant dans les roseaux.
2. Homme grossier et stupide : Ce butor passe toujours devant tout le monde à la cantine goujat, malotru, mufle

BUTOR

(bu-tor) s. m.
Oiseau de proie qui vit dans les marécages et qu'on ne peut dresser pour la chasse (ardea stellaris). Butor jaune, l'ardée jaune ; grand butor, l'ardée botaure ; petit butor, l'ardée de Marsigli.
Familièrement, un homme stupide, grossier, maladroit.
Furstemberg, à le voir et à l'entendre à l'ordinaire, paraissait un butor [SAINT-SIMON, 76, 239]
Un gros butor de valet que j'aurais volontiers écrasé [J. J. ROUSS., Conf. III]
Au fém. Butorde.
Est-ce, madame, qu'à la cour une armoire s'appelle une garde-robe ? - Oui, butorde, on appelle ainsi le lieu où l'on met les habits [MOL., Escarb. 3]
Voyez-vous cette maladroite bouvière, cette butorde ? [ID., ib. 10]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Quant li butor a ce veü, Sachiez, grant duel en a eü, Fabliaux [BARBAZAN, t. IV, p. 95]
  • XIVe s.
    L'entremets eslevé : cine [cygne], paons, butors, herons et autres choses [, Ménagier, II, 4]
    [Le faucon] doit avoir piedz semblans à piedz de butor [, Modus, f° LXXVII, verso]
  • XVIe s.
    .... Comme on oit dans un bois Près le bord de la mer une confuse vois Des palles et butors, quand un larron ils trouvent Qui remarque leurs nids et leurs femmes qui couvent [RONS., 842]
    J'oy d'autre part le piverd jargonner, Siffler l'ecouffle, et le butor tonner [MAROT, Eglogue au roi.]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. bitorius, butorius ; ancien liégeois, puttoir ; flam. putoor ; angl. bittern ; ancien angl. buteor. On le dérive de bos taurus, à cause de la force de son cri ; mais cette étymologie ne peut se soutenir devant les formes ici réunies, qui d'ailleurs remontent à un radical inconnu.

butor

BUTOR. n. m. Espèce de héron qui vit dans les marécages.

Fig. et fam., C'est un butor. C'est un homme grossier et stupide. C'est un vrai butor. On lui donne, populairement, un féminin, Butorde. C'est une grosse butorde.

butor

Butor, Oiseau, Ardea stellaris, sic dicta, quod punctis tanquam stellis eleganter picta distinctaque sit. Quidam ob similitudinem vocis Onocratum appellauere, Onos enim asinum significat. Videtur nomen habere a tauro, cuius mugitum repraesentat rostro in aqua immerso: vt sit Bos taurus, vel Boatus taurinus.

butor


BUTOR, s. m. Espèce de gros oiseau, qui vit dans les marécages. — On dit, au figuré, d'un homme stupide, que c'est un butor; et d'une femme: c'est une butorde. "Voyez cette mal-adroit, cette bouvière, cette butorde. Mol.

Synonymes et Contraires

butor

nom masculin butor
Grossier personnage.
balourd, cuistre, goujat, lourdaud, mal élevé, malappris, malotru, mufle, ostrogoth, ours mal léché, paysan du Danube, rustre, sans-gêne, sauvage -familier: foutriquet, malpoli, paltoquet, rustaud -littéraire: faquin, soudard -populaire: jean-foutre, pignouf -vieux: bélître, coquin, maraud, maroufle.
gentleman -littéraire: gentilhomme.
Traductions

butor

dumme Gans, Lümmel, Rohrdommel

butor

ardeola, asteria, hebes, plumbeus, stolidus

butor

[bytɔʀ] nm (fig)boor