câprier

(Mot repris de câpriers)

câprier

n.m.
Arbuste épineux méditerranéen qui produit les câpres.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

CÂPRIER

(kâ-pri-é ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel l's se lie : des kâ-pri-é-z élégants) s. m.
Sous-arbrisseau qui porte les câpres (capparis spinosa, L.), et qui croît dans le midi de la France.
Bientôt la giroflée et les câpriers verts De réseaux et de fleurs les auront recouverts [les rochers] [LAMART., Joc. III, 100]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La reprinse est très asseurée par marquotes ou plant enraciné prins au pied des vieilles capres [O. DE SERRES, 548]
    La qualité du caprier est du genre des arbustes vivans longuement [ID., 550]

ÉTYMOLOGIE

  • Câpre.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

câprier

CÂPRIER. n. m. Arbrisseau qui porte les câpres.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

câprier


CâPRIER, s. m. [1re lon. 2e é fer. kâ-prié.] Arbrisseau, qui porte des câpres. * Richelet disait cape ou capre, capier ou caprier.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions