céladon

(Mot repris de céladons)
Recherches associées à céladons: scaramouche

céladon

adj. inv. et n.m. [ du nom d'un personnage du roman « l'Astrée » ]
D'une couleur vert pâle : Des écharpes céladon. Le céladon est une couleur délicate.
n.m.
Porcelaine d'Extrême-Orient de couleur vert pâle.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

CÉLADON1

(sé-la-don) s. m.
Familièrement et ordinairement avec ironie, amant délicat et langoureux. C'est un céladon. Faire le céladon.
Jamais Amour ne connut la morale ; Ce qui me plaît peut me rendre fripon ; Des gens d'honneur petite est la cabale Depuis la mort du pauvre Céladon [CHAULIEU, Réponse à l'abbé C.]
Adjectivement. On voit des maris céladons.

ÉTYMOLOGIE

  • Nom d'un personnage du roman de l'Astrée, qui, langoureusement passionné, est toujours aux pieds et aux ordres de sa bergère ; pris de Céladon, nom d'un héros mythologique qui est dans Ovide, et qui vient du grec, bruyant.

CÉLADON2

(sé-la-don) s. m.
Vert pâle tirant sur la couleur du saule ou de la feuille de pêcher. Adj. Vert céladon. Taffetas, ruban céladon.
Puisque l'on dit bien des jarretières de Céladon et des roses à la Parthénice.... [, Francion, V, 196]

ÉTYMOLOGIE

  • Les dames de la cour ont appelé ainsi cette couleur de Céladon, nom d'un personnage du roman de l'Astrée, parce que le caractère de Céladon est d'une tendresse fade.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

céladon

CÉLADON. n. m. Amant délicat et passionné, tel que d'Urfé représente le berger de ce nom dans son roman de l'Astrée. Il est familier et ne se dit guère que par une sorte de raillerie. Un parfait Céladon. Faire le Céladon. Un vieux Céladon.

Figurément, il signifie Teinte vert pâle, tirant sur la couleur du saule ou de la feuille de pêcher. Céladon clair.

Il s'emploie aussi adjectivement. Taffetas céladon. Ruban céladon. Vert céladon. Porcelaine céladon, ou elliptiquement Un céladon. Des céladons chinois.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

céladon


CÉLADON, s. m. [1re é fer.] Verd pâle: Tafetas, ruban céladon. — L'Astrée d'Urfé a enrichi la Langue de ce mot, au figuré. On dit, d'un homme à beaux sentimens, en matière de galanterie, que c'est un Céladon.
   Feu Céladon vous a légué son âme.        Méchant.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788