côteler

CÔTELER

(kô-te-lé) v. a.
Établir des sortes de côtes dans une route.
Les rations étaient épuisées ou perdues, il fallut employer tous les hommes à côteler les routes, c'est-à-dire à jeter en travers de gros troncs d'arbres pour en faire une sorte de passage solide [, Rev. des Deux-Mondes, 1er juin 1873, p. 517]