cabasset

(Mot repris de cabassets)
Recherches associées à cabassets: morion

CABASSET

(ka-ba-sé) s. m.
Espèce de petit casque. Vieux.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    À faulte de vaisseaux pour porter l'eau, ils estoient contraints d'en emplir leurs cabassets [AMYOT, Ant. 60]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de cabas, par assimilation d'un casque à un petit panier. Saint-Simon, écrivant cabacet, l'a pris dans le sens de tripoteur, dérivant alors de cabas, tripotage : L'écriture fut longue et detaillée ; le cabacet [le tripoteur, le brouillon] s'échauffa la tête, se remplit du nom de M. de Chaulnes, tellement et si bien qu'il cacheta sa lettre, mit le dessus à M. de Chaulnes au lieu de M. de Pontchartrain, 42, 239.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CABASSET. Ajoutez : - REM. Le cabasset était proprement un casque à bords larges et très abaissés qui, au XVIe siècle, était porté par les piquiers.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

cabasset

CABASSET. s. m. Espèce de morion, ou petit casque. On peint ordinairement Mercure avec un cabasset ailé. Il est vieux.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

cabasset

Cabasset, Galea, Cassis, Semble qu'il vienne de cap, ou caboche, que les Espagnols dient Cabeça, ou de ce mot Hebrieu Coba, qui signifie autant comme Galea, en Latin. Et forte Cabas, hinc etiam nomen habet a similitudine Galeae.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

cabasset


*CABASSET ou CABACET, s. m. Vieux mot. Sorte de casque.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788