cabus

cabus

[ kaby] n.m. [ du lat. caput, tête ]
Chou pommé à feuilles lisses.

CABUS

(ka-bu) adj. m.
Pommé, en parlant du chou. Des choux cabus.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et à le [la] nature des chols se tient li cabus, mais qu'il est plus fors et plus durs por cuire à l'estomac [ALEBRANT, f° 58]
  • XIVe s.
    Un brouet d'Alemaingne, choulx cabus [, Ménagier, II, 4]
  • XVIe s.
    Tout ce que du fueillage se resserre en pomme, chous cabus et laictues [O. DE SERRES, 508]
    De trois ou quatre especes de laictues remarque-on, plus grosses, plus vertes, plus blanches et plus cabusses ou pommées, les unes que les autres [ID., 513]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. cappuccio, chou cabus, proprement capuchon, de cappa, chape ; de là aussi angl. cabbage, holl. kabuys. Les anciens dictionnaires ont laitue cabusse ou cabue, ce qui se dit aussi à Genève.

cabus

CABUS. adj. m. Il se dit d'une Variété de chou à tête pommée. Chou cabus.

cabus

Cabus, m. acut. Est un adjectif qu'on attribue à une espece de choul, qui replie ses fueilles en pomme, ou plustost s'ammentelle de ses fueilles en oignon. Caulis capitatus, Ainsi appelé, parce que où les autres manieres de choux espanouyssent, comme en branchage leurs fueilles, cete- cy les joint toutes en un rond comme une teste, à cause de laquelle rondeur on l'appelle aussi choul pommé, ou en pomme. Et est dit Cabus de Capus. mutatione tenuis in mediam, lequel descend de Caput, Latin,

Cabus, Capitatus.

Choux cabus, Caules capitati.

Laictuë cabuce ou pommée, Lactuca capitata.

cabus


CABUS, adj. m. Il ne se dit qu'avec le mot de chou. — Chou cabus, ou pommé.