cadenette

CADENETTE

(ka-de-nè-t') s. f.
Longue tresse qui tombe plus bas que le reste des cheveux. Cheveux en cadenettes.
Elle met sous la toilette La dent et la cadenette, Le fard et la savonnette [PERRIN, Poésies, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Sous Louis XIII on appelait moustache une grande mèche de cheveux qu'on laissait pendre ; lorsque M. de Luynes devint connétable, on fit maréchal de France son frère puîné, Honoré d'Albret, seigneur de Cadenet, très recommandé par cette touffe de cheveux dite moustache, qui, de lui, fut nommée cadenette.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

cadenette

CADENETTE. s. f. Longue tresse qui tombe plus bas que le reste des cheveux. Cheveux en cadenettes.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

cadenette


CADENETTE, s. f. [Kadenète; 2e et dern. e muet, 3e è moy.] Longue tresse, qui tombe plus bâs que le reste des cheveux. Acad. Boucle de cheveux qui pend à une péruque, et qu'on noûe au milieu. Rich. Port. — 1°. Moustache... 2°. Poignée de cheveux qu'on laissoit croître autrefois du côté gauche, tandis qu'on tenoit les aûtres courts. Trév. — La définition de l'Acad. est la seule bone pour l'usage actuel. Cheveux en cadenettes.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788