caillot

caillot

n.m. [ de cailler ]
Petite masse de liquide coagulé : Un caillot de sang.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

CAILLOT

(ka-llo, ll mouillées, et non ka-yo ; le t ne se lie pas dans la conversation ; l's se lie : des ka-llo-z épais ; au pluriel caillots rime avec dos, faux, etc.) s. m.
Petite masse d'un liquide coagulable par une action chimique ou par la chaleur. Le caillot du lait. Un caillot d'albumine. Terme de médecine. Masse rouge ou rougeâtre, friable, formée par le sang dans les vaisseaux où il a cessé de circuler, dans les cavités, soit naturelles, soit accidentelles, où il s'est épanché, dans les vases où on le reçoit pendant la saignée, etc. Le sang de la saignée se prit en un caillot. Cracher des caillots de sang.
....Le sang qui durcit en caillots [LAMART., Joc. VI, 154]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les trombus et caillots de sang [PARÉ, Mumie, 8]
    Tel flux se connoistra par ce qu'il sera plus gros et plus noir, et qu'il sort par trombes et caillons [ID., XVIII, 65]

ÉTYMOLOGIE

  • Cailler 1.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

caillot

CAILLOT. n. m. Petite masse de liquide coagulé. Cracher des caillots de sang. Ce lait est plein de caillots.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

câillot


CâILLOT, s. m. [1re lon. kâ-glio: mouillez les ll.] Grumeau, ou petite masse de sang câillé: cracher des câillots de sang.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

caillot

clotקריש (ז), קָרִישklonter, bloedprop, klontgrumoSraženina (kajo)
nom masculin
sang devenu solide un caillot de sang
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

caillot

[kajo] nmblood clot, clot
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005