cailloutage

CAILLOUTAGE

(ka-llou-ta-j', ll mouillées, et non ka-you-ta-j') s. m.
Ouvrage fait de cailloux.
Ces murs sont ainsi composés : un lit de grosses pierres, une maçonnerie mêlée, une couche de cailloutage [CHATEAUBR., Itin. II, 306]
Faïence fine ; terre à pipes

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    En fustes quitte pour trois ou quatre mousquetades qui vous sifflerent aux oreilles, et autant qui firent voler la poudre et sauter le caillotaje à l'entour de vos pieds [SULLY, Mém. t. IV, p. 156, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Caillou.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

cailloutage

CAILLOUTAGE. n. m. Action de caillouter.

Il signifie aussi Ouvrage fait de cailloux. Grotte de cailloutage.

Il se dit aussi de Cailloux qui couvrent un chemin. Chemin de cailloutage.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5