calence

CALENCE

(ka-lan-s') s. f.
Terme des ouvriers de Paris. Manque d'ouvrage. Être en calence.

ÉTYMOLOGIE

  • Il est possible que calence soit une corruption de carence, manque ; carence, qui est ancien dans la langue, et qui n'est plus usité qu'en termes de pratique, serait resté sous une forme altérée dans le langage populaire.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877