calfeutrer

(Mot repris de calfeutrassent)

calfeutrer

v.t. [ de calfater et feutre ]
Boucher les fentes d'une porte, d'une fenêtre, afin d'empêcher l'air et le froid de pénétrer : Calfeutrer une porte avec un bourrelet.

se calfeutrer

v.pr.
S'enfermer : Il a la varicelle et est obligé de se calfeutrer chez lui se claquemurer, se cloîtrer
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

calfeutrer

(kalføtʀe)
verbe transitif
boucher les fentes pour empêcher l'air de passer calfeutrer une porte
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

calfeutrer


Participe passé: calfeutré
Gérondif: calfeutrant

Indicatif présent
je calfeutre
tu calfeutres
il/elle calfeutre
nous calfeutrons
vous calfeutrez
ils/elles calfeutrent
Passé simple
je calfeutrai
tu calfeutras
il/elle calfeutra
nous calfeutrâmes
vous calfeutrâtes
ils/elles calfeutrèrent
Imparfait
je calfeutrais
tu calfeutrais
il/elle calfeutrait
nous calfeutrions
vous calfeutriez
ils/elles calfeutraient
Futur
je calfeutrerai
tu calfeutreras
il/elle calfeutrera
nous calfeutrerons
vous calfeutrerez
ils/elles calfeutreront
Conditionnel présent
je calfeutrerais
tu calfeutrerais
il/elle calfeutrerait
nous calfeutrerions
vous calfeutreriez
ils/elles calfeutreraient
Subjonctif imparfait
je calfeutrasse
tu calfeutrasses
il/elle calfeutrât
nous calfeutrassions
vous calfeutrassiez
ils/elles calfeutrassent
Subjonctif présent
je calfeutre
tu calfeutres
il/elle calfeutre
nous calfeutrions
vous calfeutriez
ils/elles calfeutrent
Impératif
calfeutre (tu)
calfeutrons (nous)
calfeutrez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais calfeutré
tu avais calfeutré
il/elle avait calfeutré
nous avions calfeutré
vous aviez calfeutré
ils/elles avaient calfeutré
Futur antérieur
j'aurai calfeutré
tu auras calfeutré
il/elle aura calfeutré
nous aurons calfeutré
vous aurez calfeutré
ils/elles auront calfeutré
Passé composé
j'ai calfeutré
tu as calfeutré
il/elle a calfeutré
nous avons calfeutré
vous avez calfeutré
ils/elles ont calfeutré
Conditionnel passé
j'aurais calfeutré
tu aurais calfeutré
il/elle aurait calfeutré
nous aurions calfeutré
vous auriez calfeutré
ils/elles auraient calfeutré
Passé antérieur
j'eus calfeutré
tu eus calfeutré
il/elle eut calfeutré
nous eûmes calfeutré
vous eûtes calfeutré
ils/elles eurent calfeutré
Subjonctif passé
j'aie calfeutré
tu aies calfeutré
il/elle ait calfeutré
nous ayons calfeutré
vous ayez calfeutré
ils/elles aient calfeutré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse calfeutré
tu eusses calfeutré
il/elle eût calfeutré
nous eussions calfeutré
vous eussiez calfeutré
ils/elles eussent calfeutré
Collins French Verb Tables © HarperCollins Publishers 2011

CALFEUTRER

(kal-feu-tré) v. a.
Boucher les fentes d'une porte, d'une fenêtre, avec des bourrelets, avec des lisières, avec du papier collé, etc.
Se calfeutrer, v. réfl. S'enfermer bien chaudement ; et figurément, cacher sa vie, ses actions.
Fig. Se garnir, s'entourer.
Cette aventure se calfeutra avec le temps d'un si grand nombre de pièces, que les esprits forts du siècle suivant devaient en être fort embarrassés [DIDEROT, Pens. phil. 49]
Cette signification n'est plus usitée ; voyez l'historique pour une signification très voisine.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Homere ne pensa oncques es allegories lesquelles de luy ont calefreté Plutarche et autres [RAB., Garg. 1, Prol.]
    Auquel lieu attendans le vent propice et calefretans leur nef.... [ID., Pant. II, 23]
    Des cerveaux mal calfretez [ID., Chr. philos.]
    Ceste navire n'estoyt pas si bien calfetrée, quant elle fut premierement faicte [PALSGR., p. 473]
    Près de cette eau s'élevoit un rocher ridé, caverneux et calfeutré de mousse espaisse et delicatte, comme s'il eust esté tapissé de quelque fin coton [R. BELLEAU, Bergeries, t. I, p. 29, dans LACURNE]
    Un chacun travailloit l'un après le pressoir, L'autre à bien estouper le ventre à l'entonnoir, Et d'un fil empaissé avec un peu d'estoupe Calfeutrer les bondons.... [ID., ib. p. 30]

ÉTYMOLOGIE

  • Le même que calfater. Régnier, Ép. 2, a dit, en parlant d'un vaisseau : S'il est bien calfeutré. Encore aujourd'hui plusieurs personnes disent calfeutrer un vaisseau ; ce qui est devenu une faute. Il est possible que feutre ait agi, par assimilation, pour altérer calfater, calfreter, en calfeutrer.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

calfeutrer

CALFEUTRER. v. tr. Boucher les fentes d'une porte, d'une fenêtre, avec du papier, du parchemin collé ou des lisières, etc., pour empêcher que le vent n'entre dans une pièce. Il faut calfeutrer cette porte. Calfeutrer portes et fenêtres.

SE CALFEUTRER signifie, par extension, S'enfermer bien chaudement.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

calfeutrer

Calfeutrer Un navire, Stypare, Oblinere, C'est estouper les trous avec des estoupes, de la poix, et des petits aix. Aucuns dient Calfater, et nomment Calfat celuy qui en une galere a la charge de calfater, et son serviteur Calfatin, Stypator.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

calfeutrer (se)

verbe pronominal calfeutrer (se)
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

calfeutrer

אטם (פ')

calfeutrer

draughtproof

calfeutrer

[kalføtʀe] vt → to (make) draughtproof (Grande-Bretagne), to (make) draftproof (USA) [kalføtʀe] vpr/vi (= s'enfermer) → to shut o.s. up
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005