calque

calque

n.m.
1. Reproduction d'un dessin obtenue en suivant ses traits sur un papier transparent qui le recouvre : Faire des calques d'une carte de l'Europe.
2. Papier-calque : Utiliser du calque pendant le cours de sciences.
3. Reproduction exacte de qqch : Ce château est un calque du château de Chambord copie, imitation
4. En linguistique, traduction mot à mot d'une construction, d'une langue dans une autre : « Libre-penseur » est un calque de l'anglais « free thinker ».
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

calque

(kalk)
nom masculin
reproduction d'un dessin, d'une carte faire le calque d'une carte de France
papier transparent qui sert à reproduire un dessin, une carte
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

CALQUE

(kal-k') s. m.
Dessin calqué. Prendre un calque. Fig. Imitation servile d'une œuvre. Ce poëme n'est qu'un calque.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. calco (voy. CALQUER).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • CALQUE. Ajoutez : - REM. Chateaubriand l'a fait féminin, à tort : Peut-être aujourd'hui met-on trop de prix à la ressemblance et, pour ainsi dire, à la calque de la physionomie de chaque époque, Préface des Études historiques.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

calque

CALQUE. n. m. Reproduction obtenue en calquant. Prendre un calque. Reproduire un dessin par le calque.

Il se dit figurément de Toute production de l'esprit qui n'est que l'imitation servile d'une autre. Cet ouvrage n'est qu'un calque insignifiant de tout ce que nous connaissons en ce genre.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

calque


CALQUE, s. m. CALQUER, v. a. [kalke, kalké, 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Calque est un trait léger d' un dessein qui a été calqué; et calquer, c' est contre-tirer un dessein, en passant une pointe sur les traits, afin qu'ils s'impriment sur du papier ou de la toile, ou sur une planche de cuivre. Prendre un calque; calquer un dessein, une estampe.
   CALQUER, se dit au figuré: "Misogramme se plaint de ce qu'il est assailli de prôse, de vers, et que tout le monde a chez lui la manie du bel-esprit. Tout cela est calqué sur (est imité de) les Femmes Savantes, et c'est un Écolier qui se traîne sur les pâs de son Maître. L'Ab. Fontenai, sur Molière à la nouvelle Salle.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

calque

nom masculin calque
Reproduction de quelque chose.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

calque

משקף (ז), עיתוק (ז)

calque

paŭso, tradukprunto

calque

calco, copia

calque

слой

calque

lag

calque

lager

calque

[kalk] nm
(aussi papier calque) → tracing paper
(= dessin) → tracing
(fig)carbon copy
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005