cambium

CAMBIUM

(kan-bi-om') s. m.
Terme de botanique. Suc nutritif, élaboré, destiné à fournir les matériaux de l'accroissement des plantes.
Terme de jardinage. Nom donné aux tissus en voie de formation et étant encore mous et gélatineux.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La troisieme humeur de nourrissement s'appele cambium, qui est jà changé et agglutiné et peu s'en faut jà tourné en nourrissement [PARÉ, Introd. 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. cambium, mot qui se trouve dans Arnauld de Villeneuve, XIVe siècle (cambium, humiditas manifeste alterata membri continentis complexione) ; de cambire, changer (voy. CHANGER).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

cambium

CAMBIUM. (UM se prononce OME.) n. m. T. de Botanique. Partie de la sève qui, en se solidifiant, accroît la substance de l'écorce et du bois.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Traductions

cambium

קמביון (ז)