cambouis

cambouis

n.m.
Huile ou graisse noircie par le frottement des organes d'une machine : Un moteur de locomotive plein de cambouis.

cambouis

(kɑ̃bwi)
nom masculin
huile noire et épaisse d'une machine Après avoir touché le moteur de sa voiture il avait les mains couvertes de cambouis.

CAMBOUIS

(kan-boui ; l's se lie ; kan-bui est une prononciation vicieuse) s. m.
Vieux oing qui, employé pour adoucir les frottements d'une roue sur l'essieu, d'une machine, prend le nom de cambouis quand il a été noirci par le frottement et le mélange des parties métalliques. L'huile qu'on met aux roues des voitures devient aussi du cambouis par le frottement. Terme de vétérinaire. Matière sébacée qui s'accumule souvent en quantité considérable à l'intérieur du fourreau du cheval.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Prenez camboïs, c'est le limon noir qui est aux deux bouts de l'essieul de la charette [, Ménagier, II, 5]
  • XVIe s.
    Ah très orde vieille truande ! Vous me baillez du cambouys [vous me dupez] [, Farce du meunier de qui le diab le emporte l'âme en enfer, Paris, 1831, p. 19]

ÉTYMOLOGIE

  • Raynouard le tire du provençal camois, boue, souillure.

cambouis

CAMBOUIS. n. m. Matière grasse avec laquelle on enduit les essieux des voitures pour en faciliter le mouvement.

cambouis


CAMBOUIS, s. m. [Kan-boui: 1re lon. Richelet écrit camboui; mais on écrit l's, quoiqu'on ne la prononce pas.] Matière gluante, qui se forme du vieux oing, dont on a graissé les roûes d'une voitûre. "Vous avez sur votre habit des taches de cambouis. cela sent le cambouis.

Traductions

cambouis

בוצה (נ)

cambouis

smeer

cambouis

Schmiere

cambouis

morchia

cambouis

[kɑ̃bwi] nmdirty oil, dirty grease
mettre les mains dans le cambouis (fig) (se confronter à des problèmes d'ordre pratique) → to get one's hands dirty