cantonade

cantonade

n.f. [ du prov. cantonada, angle d'une construction ]
Dans un théâtre, intérieur des coulisses.
Dire qqch, parler à la cantonade,
dire qqch, parler pour être entendu par de nombreuses personnes et sans paraître s'adresser précisément à qqn : Le ministre annonça à la cantonade qu'il tiendrait une conférence de presse.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

cantonade

(alakɑ̃tɔnad)
adverbe
en s'adressant à toutes les personnes présentes Il a annoncé son mariage à la cantonade.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

CANTONADE

(kan-to-na-d') s. f.Terme de théâtre.
Autrefois, dans les pièces du théâtre italien, l'un ou l'autre côté du théâtre, où une partie des spectateurs était assise sur des bancs en forme de petit amphithéâtre.
Aujourd'hui, l'intérieur des coulisses. Parler à la cantonade, parler à un personnage qui n'est pas en scène.

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. cantonata, de cantone, coin (voy. CANTON).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

cantonade

CANTONADE. n. f. T. de Théâtre. Intérieur des coulisses. Parler à la cantonade, Parler à un personnage qui n'est pas vu des spectateurs.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

cantonade


CANTONADE, s. f. Le coin du Théâtre. Terme usité chez les Comédiens. Parler à la Cantonade; parler à un personage qui n'est pas vu des spectateurs.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

cantonade

[kɑ̃tɔnad] nf
à la cantonade [dire, lancer, annoncer] → to no one in particular; [demander, interroger] → everyone at large
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005