cantonnière

(Mot repris de cantonnières)

cantonnière

n.f.
1. Bande d'étoffe servant à masquer le haut des rideaux au-dessus d'une fenêtre.
2. Garniture métallique qui renforce les coins d'une malle, d'un coffre.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

CANTONNIÈRE

(kan-to-niê-r') s. f.
Tenture d'étoffe dont on couvrait la colonne du pied d'un lit, ou qui passait par-dessus les rideaux d'une fenêtre.
Morceau de fer pour fortifier un coffre. Pièce d'une presse d'imprimerie.
Terme de marine. Gros bout de cordage pour l'ancre.

ÉTYMOLOGIE

  • Canton, dans le sens de coin.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

cantonnière

CANTONNIÈRE. s. f. Pièce de la tenture d'un lit à colonnes, qui couvre les colonnes du pied du lit, et qui passe par-dessus les rideaux. Les lits à la moderne n'ont point de cantonnières.

Il se dit aussi Des tentures qui passent par-dessus les rideaux d'une fenêtre, et qu'on arrange de différentes manières.

Dictionnaire de L'Académie française 6th Edition © 1835

cantonnière


CANTONNIèRE, ou CANTONIèRE, s. f. Pièce de la tenture d'un lit, qui couvre les colonnes du pied du lit, et qui passe par-dessus les rideaux.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788