capturé

capture

CAPTURE. n. f. Action de capturer ou Résultat de cette action. La capture d'un navire.

captûre


CAPTûRE, s. f. *CAPTURER, v. a. CAPTUREUR, s. m. [2e lon. au 1er, brève aux deux aûtres.] Captûre est, 1°. Prise au corps. Il ne se dit, en ce sens, que d'un homme arrêté pour dettes, ou pour crime, par ordre de la Justice: Faire une captûre: on a pris ce fameux voleur; c'est une belle captûre. = 2°. Saisie de marchandises prohibées. = 3°. Les prises que les Soldats font à la guerre, que les Corsaires ou Armateurs font sur mer.
   *CAPTURER et CAPTUREUR sont des mots forgés, mots de Gazettes, ou du style badin et comique: "Elle peut ordonner aux vaisseaux de la Marine Royale de ne point capturer les bâtimens de l'Amérique. Journ. Polit. "On ne peut raisonnablement imputer à M. de... de n'~ avoir~ pas eu le desir sincère de capturer les navires, etc. Anon. "Il y avoit à Amiens, il y a quelque temps, un Huissier très-expert, nommé Malo: c'étoit le captureur le plus célèbre du pays. Linguet. Le mot est imprimé en italique, pour montrer qu'il a été hazardé.

Traductions