caressé, ée

CARESSÉ, ÉE

(ka-rè-sé, sée) part. passé.
Cet enfant caressé par sa mère.
Mon bon ami, que j'aime à être bien voulu et caressé ! il me semble alors que je ne suis plus malheureux [J. J. ROUSS., Lettr. Moultou, 21 juin 1762]
Fig. Un tableau très caressé, tableau d'un grand fini, léché, comme on dit aujourd'hui.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    CARESSÉ.
  • Fig. Ajoutez :
    Le tour en [d'ouvrages de sculpture] est heureux et le travail savant, fin, caressé [DE CAYLUS, dans Mém. inéd. sur l'Acad. de peinture publiés par Dussieux, etc. t. I, p. 458]