carlin

carlin

n.m.
Petit chien à poil ras et museau aplati.

CARLIN1

(kar-lin) s. m.
Monnaie d'Italie. Carlin d'or, d'argent.
Posséder trois bénéfices pour douze tournois, trois ducats et six carlins [VOLT., Mœurs, 127]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. carlino, dérivé de Carlo, Charles, nom propre, de l'allemand Karl ; suédois, Karl ; anglais, Carle, au propre, homme vigoureux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. CARLIN. - ÉTYM. Ajoutez : L'ital. carlino vient de Charles 1er d'Anjou :
    Fa Carlo I coniare [frapper] in Napoli, in luogo degli antichi agostali [sorte de monnaie], carlini e mezzi carlini d'oro, con vocabolo preso dal suo nome [AMARI, la Guerra del Vespro siciliano, in-12, p. 50]

CARLIN2

(kar-lin) s. m.
Petit chien ras, à museau noir et écrasé.
En attrapant mieux que des puces, On a vu carlins et bassets Caresser Allemands et Russes [BÉRANG., Requête des chiens.]
Adj. Chien carlin. Familièrement. Nez carlin, petit nez retroussé.

PROVERBE

    C'est comme les carlins, la race en est perdue, se dit, par raillerie, d'une personne qui se croit un grand mérite.

ÉTYMOLOGIE

  • Les carlins ont été ainsi nommés parce que leur tête ressemble à la figure d'Arlequin, dont l'acteur Carlin jouait le rôle avec le plus grand succès.

carlin

CARLIN. n. m. Petit chien à poil ras et à museau noir et écrasé.
Traductions