carnassier

(Mot repris de carnassiere)
Recherches associées à carnassiere: carnivore, gibecière

carnassier, ère

adj. [ mot prov., du lat. caro, carnis, chair ]
Se dit d'un animal qui se nourrit princip. de proies animales vivantes ou mortes : Le lion est un animal carnassier.
Dent carnassière,
grosse dent coupante spécifique des mammifères de l'ordre des carnivores (on dit aussi une carnassière).
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

carnassier

(karnasje)

carnassière

(karnasjɛʀ)
adjectif
animal qui mange de la chair crue un animal carnassier

carnassier

masculin

carnassière

féminin
nom
Le puma est un carnassier.
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

carnassier

CARNASSIER, IÈRE. adj. Qui se nourrit de chair crue et qui en est fort avide.

Animaux carnassiers, ou absolument Carnassiers. n. m. pl. Ordre d'animaux mammifères qui se nourrissent de chair crue, tels que les chiens, les chats. Les grands carnassiers, le lion, le tigre, etc.

Il se dit encore d'Insectes à fortes mandibules.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

carnassier


CARNASSIER, IèRE, adj. CARNASSIèRE, s. f. [Karna-cié, ciè-re; 3e é fer. et dout. au 1er; è moy. et long aux 2 aûtres.] Qui se repaît de chair crûe, et qui en est fort avide. Dans ce sens, il se dit des animaux. Les loups, les corbeaux, les vautours sont fort carnassiers. "Les Sacrificateurs Égyptiens s'abstenoient des oiseaux carnassiers. — En parlant des hommes; qui mange beaucoup de chair: "Les Anglois sont fort carnassiers.
   CARNASSIèRE, est un petit sac, où l'on met le gibier qu'on a tué à la chasse.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

carnassier

אוכלי בשר (ז״ר), טורפני (ת)

carnassier

vleeseter, dol op vlees (zijnd), roof-, vleesetend

carnassier

carnívoro

carnassier

[kaʀnasje, jɛʀ]
adj
[animal] → carnivorous
(fig) [instincts] → predatory
un sourire carnassier → a predatory smile
nmcarnivore
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005