casualité

CASUALITÉ

(ka-zu-a-li-té) s. f.
Qualité, condition de ce qui est casuel.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Roole attesté des amendes et autres casualités [profits accidentels] escheutes aus dits offices [, Nouv. coustumier génér. t. II, p. 1129]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. casualitas, de casualis, casuel.

casualité

CASUALITÉ. s. f. Qualité de ce qui n'a rien de certain, d'assuré. Il est peu usité.

casualité


CASUALITÉ, s. f. CASUEL, ELLE, adj. CASUELLEMENT, adv. [Kazu-alité, zu-èl, èle, èleman: 3e è moy. aux 3 dern.] Le 1er est un terme didactique; les aûtres s'emploient dans le discours ordinaire. Casualité, est la qualité de ce qui est casuel, c. à. d., fortuit, accidentel. Emploi casuel, charge casuelle: cela est casuel, fort casuel: revenus, droits casuels. —   CASUEL, s. m. Revenu casuel d'une terre, d'un bénéfice. Ce Curé n'a que du casuel. Le casuel des Curés de Paris est plus considérable que les revenus fixes des meilleûres Cûres.
   Casuellement, fortuitement, par hasard. L'Acad. dit qu'il n'a guère d'usage. On dit pourtant: il ne s'est trouvé là que casuellement. On peut le dire dans d'aûtres ocasions semblables.