cauchemar

cauchemar

n.m. [ de l'anc. fr. caucher, fouler, et du néerl. mare, fantôme ]
1. Rêve pénible, angoissant et oppressant : Elle fait toujours le même cauchemar.
2. Idée, chose ou personne qui effraie ou qui importune : Dès que les dinosaures apparaissent sur l'écran, le cauchemar commence. Encore une réunion, quel cauchemar ! hantise, tourment

CAUCHEMAR

(kô-che-mar) s. m.
Sentiment d'un poids incommode sur la région épigastrique, pendant le sommeil, avec impossibilité de se mouvoir, de parler, de respirer ; état qui finit par un réveil en sursaut après une anxiété extrême. Avoir le cauchemar.
Par extension, tout rêve effrayant. Ma nuit a été troublée par des cauchemars horribles.
Fig. Pensée affligeante ou effrayante qui nous poursuit sans cesse et dont nous ne pouvons nous débarrasser.
Vous tirez mon âme endormie Du cauchemar des mauvais jours [BÉRANG., Cinquante ans.]
Toujours ce cauchemar ! mon amour n'est donc pas assez puissant pour vous guérir de votre folie ? [CH. DE BERNARD, le Persécuteur, § 4]
Homme qui pèse sur nous d'une façon quelconque, mais très importune.
Cet homme-là est mon cauchemar [BAYARD et JAIME, le Réveil du lion, II, 7]
On dit aussi : Cet homme donne le cauchemar.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Demons, cacodemons, incubes, succubes, coquemars, gobelins, lutins [PARÉ, XIX, 26]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, chaukemar ; rouchi, cauquemar ; coquemar, dans Paré ; d'un ancien verbe caucher, qui existe dans le picard cauquer, le bourguignon côquai, et qui signifie presser ; provençal, calcar ; ital. calcare ; du latin calcare, fouler (voy. CHAUSSES) ; et d'un mot germanique mar, démon, incube, allemand Nacht-mar, anglais night-mare, incube de la nuit. Dans le languedocien le cauchemar se dit chaouche-vielio, la vieille qui presse ; Paré l'a nommé, entre autres, chauche-poulet.

cauchemar

CAUCHEMAR. n. m. Oppression ou étouffement qui survient quelquefois durant le sommeil, en sorte qu'on croit avoir un poids énorme sur l'estomac, mais qui cesse dès qu'on vient à se réveiller. Être sujet au cauchemar. Avoir le cauchemar.

Il se dit, par extension, des Rêves pénibles ou effrayants qui sont la suite de cet état ou de diverses autres causes. Il eut des cauchemars toute la nuit.

Fig. et fam., C'est mon cauchemar, se dit d'une Personne ou d'une chose très ennuyeuse, très importune.

cauchemar


CAUCHEMAR, s. m. [Quelques-uns écrivent comme on prononce, Cochemar; 2e e muet. S'il en faut croire Ménage, les Picards disent, cauquemare, les Lyonais, cauquevieille. Nicod a dit cauchemare.] Sorte d'opression, qu'on éprouve en dormant, comme si l'on avait un poids sur l'estomac. Avoir le cauchemar; être sujet au cauchemar. — On dit, figurément, (st. fam.) d'un homme ennuyeux et incomode, qu'il done le cauchemar.

Synonymes et Contraires

cauchemar

nom masculin cauchemar
Ce qui tourmente.
Traductions

cauchemar

nightmare, incubusסיוט (ז), סִיּוּט, סיוטnachtmerrieكابوس, كَابُوسٌкошмарnoční můraAlbtraum, Alptraumεφιάλτηςsonĝaĉopesadillaõudusunenäguکابوسदुःस्वप्नincubo悪夢악몽koszmarpesadeloкошмар, кошмарный сонcơn ác mộng恶梦, 噩梦mareridtpainajainennoćna moramarerittmardrömฝันร้ายkarabasan惡夢 (koʃmaʀ)
nom masculin
mauvais rêve faire un cauchemar

cauchemar

[koʃmaʀ] nmnightmare
faire un cauchemar → to have a nightmare
vivre un cauchemar → to have a nightmare experience