chèvre-pied

CHÈVRE-PIED

(chè-vre-pié) adj. m.
Qui a des pieds de chèvre. Dieux chèvre-pieds, les satyres.
C'était [le fils de Mme d'Hendicourt] une manière de chèvre-pied, aussi méchant et encore plus laid que son père [SAINT-SIMON, 218, 183]

REMARQUE

  • Des grammairiens ont dit que, comme un seul satyre aurait aussi des pieds de chèvre, on devrait écrire, même au singulier, chèvre-pieds. Mais c'est une erreur, on peut écrire un chèvre-pied, c'est-à-dire un pied-de-chèvre comme on dit dans le célèbre roman de Cooper, Œil de Faucon, et non Yeux de Faucon, pour désigner un chef à la vue perçante.

ÉTYMOLOGIE

  • Chèvre, pied.

chèvre-pied

CHÈVRE-PIED. adj. m. Qui a des pieds de chèvre. Il n'est usité qu'en parlant Des satyres, qu'on appelle Dieux chèvre-pieds.

chèvre-pied


CHèVRE-PIED, s. m. [Chèvre-pié: 1re è moy. et long, 2e e muet, 3e é fer. dout.] Qui a des piés de chèvre. Il n'est usité qu'en parlant des satyres. Ces divins chèvrepieds. Les Dieux chèvre-pieds.