chargeant, ante

CHARGEANT, ANTE

(char-jan, jan-t') adj.
Pesant, difficile à digérer. Ces viandes-là sont trop chargeantes. Il n'y a rien de si chargeant que la croûte de pâté.
Fig. Ennuyeux, importun, fatigant. Ces visites sont si chargeantes. Vieilli.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Por ce que moult seroit longue cose et carquans as homes qui font les jugemens [BEAUMANOIR, 33]
  • XIVe s.
    Par aventure il auroit opinion que celui qui le visite est trop charchant et trop ennuyeux [ORESME, Eth. 291]
  • XVe s.
    Car quant vieux est, chascun lui fait la nique, Chascun le veut arguer et reprandre, Il est à chascun chargens [EUST. DESCHAMPS, Son éducation.]
    Car quant fruit fault, vielz homs devient chargans [ID., Poésies mss. f° 355, dans LACURNE]
    Vuidier vous fault hors de ciens [céans] ; Car paresceux estes et court, Chargant, dormant, annuyant, sourt [ID., ib. f° 449]
  • XVIe s.
    Il s'y deporta si sagement qu'il ne fut ny chargeant, ni desplaisant aux naturels habitans du pays [AMYOT, Galba, 24]