chasteté

chasteté

n.f.
Fait de ne pas avoir de rapports sexuels, par conformité à une morale : Les moines font vœu de chasteté.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

chasteté

(ʃastəte)
nom féminin
fait de refuser les relations sexuelles l'abstinence des moines
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

CHASTETÉ

(cha-ste-té) s. f.
Vertu des personnes chastes. La chasteté dans le mariage.
La chasteté déjà, la rougeur sur le front, Avait chez les humains reçu plus d'un affront [BOILEAU, Sat. X]
Par extension, abstinence entière des plaisirs de l'amour. Faire vœu de chasteté.
Il faudra garder la chasteté [BOSSUET, Var. 7]
Fig. Correction, pureté.
Chasteté de style [COSTAR, dans BOUHOURS, Nouv. rem.]

SYNONYME

  • CHASTETÉ, CONTINENCE. La chasteté est une vertu morale qui prescrit des règles à l'usage des plaisirs de l'amour ; la continence est une autre vertu qui en interdit absolument l'usage. La chasteté règne dans le mariage ; la continence règne dans les cloîtres. Il y a aussi cette différence que la chasteté est cette vertu considérée en elle-même, et que la continence est la même vertu considérée par rapport à son opposé qui est l'incontinence : il peut y avoir, dans un mariage chaste d'ailleurs, peu de continence.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Vous portiez le pris de beauté Et l'enseigne de chasteé [, Romancero, p. 60]
  • XIIIe s.
    Chasteé, qui dame doit estre Et des roses et des boutons [, la Rose, 2858]
    Et Drois, et Chasteé et Fois S'enfoïrent à cele fois [, ib. 5409]
  • XIVe s.
    La beauté et la chasteté de Lucrece [BERCHEURE, f° 26, verso]
    Luxure est le pechié, la vertu contraire est chasteté [, Ménagier, I, 3]
  • XVe s.
    Comment, parler.... Et de chasteé est-ce offense ? [, Mir. de sainte Genevi.]
    En icelle fontaine, pour soi rafreschir, se baignoit Diane, la deesse de chasteté [FROISS., II, III, 14]
  • XVIe s.
    Il [Charles-Quint] aime la religion, justice et chasteté [SLEIDAN, f° 13]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. castitat, castetat ; espagn. castidad ; portug. castitade ; ital. castità ; du latin castitatem, de castus, chaste.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

chasteté

CHASTETÉ. n. f. État de celui qui s'abstient en amour de tout plaisir illicite. Garder la chasteté. Chasteté conjugale. Par extension, Chasteté des yeux, des gestes, du style.

Il signifie aussi Entière abstinence des plaisirs de l'amour. Chasteté perpétuelle. Faire voeu de chasteté.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

chasteté

Chasteté, Castitas, Pudicitia, Castimonia.

Une personne ne peut trop garder la chasteté de sa fille, Non nimis potest pudicitiam quisquam seruare suae filiae.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

chasteté

nom féminin chasteté
2.  Caractère chaste.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

chasteté

התנזרות (נ), פרישות דרך ארץ (נ)

chasteté

castità

chasteté

Keuschheit

chasteté

Целомъдрие

chasteté

cudnost

chasteté

kyskhed

chasteté

순결

chasteté

Kyskhet

chasteté

[ʃastəte] nfchastity
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005