chauve

(Mot repris de chauves)

chauve

adj. et n. [ lat. calvus ]
Qui n'a plus ou presque plus de cheveux ; atteint de calvitie : Il est chauve depuis l'âge de trente ans. Il devient chauve il se dégarnit
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

CHAUVE

(chô-v') adj.
Dont les cheveux sont tombés en totalité ou en partie par l'effet de l'âge ou de la maladie.
Chevelu sur le front et chauve par derrière [RÉGNIER, Sat. X]
Il n'est tête chauve qui tienne [LA FONT., Fabl. I, 17]
Le chef branlant, la tête chauve [BEAUMARCH., Barb. de Sév. II, 13]
S. m. Un chauve. Phèdre dit que deux chauves se battirent pour un peigne qu'ils avaient trouvé.
Ceux qui n'ont rien ne laissent pas d'y faire des pertes, et on y arrache les cheveux aux chauves [BALZ., liv. VI, lett. 5]
Se dit d'un oiseau qui a la tête dégarnie de plumes. Se dit d'une graine, d'un fruit dépourvu de poils, d'aigrette, etc.
S. f. Une chauve, veine blanche dans une carrière d'ardoise.

PROVERBE

    L'occasion est chauve, il est difficile de la bien saisir.
    Villeroy eut ordre de tenter tout pour le secours de Namur ; mais l'occasion, qui est chauve, ne revient plus [SAINT-SIMON, 31, 100]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Il n'i fist joie ne cheveluz ne chauz [, Ronc. p. 149]
    Petiz enfanz eissirent hors de la cited, si l'gaberent, si li distrent : or en vien, dan calf, or en vien [, Rois, 351]
  • XIIIe s.
    Ne remest en la ville ne chauf ne chevelu [, Berte, CXXXVII]
    Si vous aviés passé le flum Jordain, vous n'i atenderiés ni cauf ni kevelu [, Chr. de Rains, 203]
    Après mengier, savez que firent ; Hastivement se departirent, Qu'il n'i remist ne bons ne maux, Fors eulx, ne chevelox ne caux [, Ren. 12672]
  • XVIe s.
    Tous ayment mieulx estre chenus que devenir chauves [GÉNIN, Récréat. t. II, p. 250]
    De commodité, j'en tirois peu ou rien [de l'argent] : pour avoir plus de moyens de despense, elle [la despense] ne m'en poisoit pas moins ; car, comme disoit Bion, autant se fasche le chevelu comme le chauve, qu'on lui arrache le poil [MONT., I, 315]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. calv, qualv : espagn. et ital calvo ; du latin calvus. Ne chevelu ne chauf était une locution habituelle dans l'ancienne langue pour dire : âme qui vive.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

chauve

CHAUVE. adj. des deux genres. Qui n'a plus de cheveux, ou qui n'en a guère. Homme chauve. Femme chauve. Devenir chauve. Être chauve. Avoir la tête chauve.

Prov. et fig., L'occasion est chauve, Elle est difficile à saisir, on n'a qu'un moment pour la saisir.

Il s'emploie aussi comme nom. Un chauve.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

chauve

Chauve, par devant, Caluus, Caluaster, Recaluaster, vel Recaluus, Praecaluus.

Devenir chauve, Caluescere, Caluefieri.

Estre chauve, Caluere.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

chaûve


CHAûVE, adj. [Chove, 1re lon. 2e e muet.] Qui n'a plus de cheveux, ou qui n' en a guère: être, devenir chaûve: avoir la tête chaûve.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

chauve

adjectif chauve
1.  Littéraire. Sans végétation.
2.  Qui n'a plus de cheveux.
dégarni -familier: déplumé.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

chauve

bald, bare, callowkaal, kaalhoofdig, kaal(hoofdig)גיבח (ת), קירח (ת), קרוח (ת), קֵרֵחַglatzköpfig, kahlφαλακρόςkalvacalvo, sin vegetación, peladoطاسcalvo, pelatocalvuscareca, calvoflintskallig, kal, skalligлысый, гунявыйأَصْلَعplešatýskaldetkaljućelav頭のはげた대머리의skalletłysyล้านkelhói đầu光秃的 (ʃov)
adjectif
qui n'a pas de cheveux être chauve
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

chauve

[ʃov] adjbald
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005